Le chrétien n'est pas esclave des structures -Catho.fr
Rubriques

Le chrétien n’est pas esclave des structures

Le chrétien n’est pas esclave des structures

Dans son homélie du 6 juillet, le pape François a continué à inviter ses ouailles à sortir d’eux-même et à avancer à la suite du Christ, grand innovateur qui fait toute chose nouvelle. JPII nous avait dit « n’ayez pas peur », François nous dit « foncez et devenez ce que vous devez être » : des chrétiens à plein temps, libres et heureux d’annoncer l’évangile.

Zenith, le 9 juillet 2013 (extrait)

Le pape a invité à « ne pas avoir peur du renouveau des structures » dans l’Eglise, car le chrétien est « libre » et non pas « esclave des habitudes et des structures« .

La liberté du renouveau

Le pape a invité à ne pas avoir peur de la nouveauté de l’Evangile, ne pas avoir peur de la nouveauté que l’Esprit-Saint fait en soi, ne pas avoir peur du renouveau des structures.

L’Eglise est libre. L’Esprit-Saint la porte en avant. C’est ce que Jésus enseigne dans l’Evangile: la liberté est nécessaire pour trouver toujours la nouveauté de l’Evangile dans sa vie et dans les structures. La liberté [est aussi nécessaire pour] choisir des outres neuves pour cette nouveauté. Le chrétien est un homme ou une femme libre, avec cette liberté de Jésus Christ. Il n’est pas esclave d’habitudes, de structures.

Pour conclure, le pape a encouragé à demander la grâce de ne pas avoir peur de la nouveauté de l’Evangile, de ne pas avoir peur du renouveau qu’opère l’Esprit-Saint, de ne pas avoir peur de laisser tomber les structures caduques qui nous emprisonnent.

Et lorsque le chrétien a peur, il sait que sa mère Marie est avec lui, tout comme elle était présente à la Pentecôte : Là où est la mère, les enfants sont en sécurité

L’article dans sa totalité ici

 

1
Vous aimez cet article ? Partagez-le !